Elargissement du chèque énergie08/01/2019  



La valeur du chèque énergie permettant aux ménages modestes de payer leurs factures d’énergie dépend du niveau de revenus et de la composition du ménage, définie en unités de consommation. Un ménage représente l’ensemble des personnes qui partagent un même logement. La valeur des unités de consommation (UC) est calculée ainsi : la première personne du ménage compte pour 1 UC, la deuxième pour 0,5 UC et les suivantes pour 0,3 UC. Le montant maximal du chèque énergie est désormais fixé à 277 €, soit 50 € de plus qu’en 2018.

En 2019, au total, près de 6 millions de ménages devraient profiter du dispositif, d’après les estimations du gouvernement. Pour atteindre cet objectif, le plafond de revenu fiscal de référence à ne pas dépasser pour obtenir le chèque énergie passe en 2019 à 10 700 €, contre 7 700 € auparavant. Un simulateur permet de vérifier gratuitement leur éligibilité au chèque énergie. Pour cela, il suffit de renseigner son numéro fiscal.


 Autres articles sur le même sujet :
À quoi sert l'argent de vos excès de vitesse ?

Selon un rapport officiel annexé au Projet de loi de finances de l'année 2018, les radars ont rapporté 920 millions d’euros. Voici à quoi ils servent…

Permis de conduire à 1 € par jour ouvert aux motos

Le dispositif du « permis à 1 € par jour » a été assoupli le 1er juillet 2016 afin d'augmenter le nombre de bénéficiaires.

Voyages : Fortes hausses prévues pour 2018

En 2018, le coût des voyages devrait augmenter fortement, avec une hausse de près de 4% dans certains secteurs.

Péages en forte hausse

Le passage au péage des autoroutes va encore augmenter.

Quelles sont les voitures les plus volées ?

L’association 40 millions d'automobilistes dresse le palmarès des véhicules les plus volés.

16,7 millions de « navetteurs »

Selon une intéressante étude de l’Insee, portant sur l’année 2013, de plus en plus de personnes travaillent en dehors de leur commune de résidence.