Qui peut toucher la prime défiscalisée ?24/12/2018  



La prime exceptionnelle défiscalisée versée aux salariés du secteur privé bénéficiera à ceux qui gagnent moins de 3 600 euros nets par mois. Elle sera entièrement exonérée d'impôt sur le revenu et déchargée de cotisations sociales, de CSG et de CRDS jusqu'à un montant de 1 000 €. Il reste que le versement de la prime reste facultatif : les entreprises volontaires pourront le faire du 11 décembre 2018 au 31 mars 2019. "J’ai déjà vu beaucoup d’entreprises dire se saisir de cette opportunité, et pas uniquement des grands groupes", assure le chef du gouvernement aux "Echos". Les agents de la fonction publique ne sont pas concernés par cette mesure.


 Autres articles sur le même sujet :
Précisions sur les reventes de « Malraux »

Lors de revente d'un investissement « Malraux », la plus-value ne peut pas être réduite des travaux déjà défiscalisés.

Déduction fiscale des indemnités de licenciement censurée

L’article 65 de la loi relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels prévoyait, pour les entreprises de moins de 50 salariés la possibilité de déduire de leur résultat fiscal une épargne de précaution constituée pour faire face au paiement d’indemnités de licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Spéculation immobilière : Saint Barth met un coup de frein

La taxe sur les plus-values immobilières, qui s'applique à Saint-Barth également à la résidence principale, s'élèvera à 35% si le vendeur occupe son bien depuis moins de cinq ans, au lieu de 20% en cas d'occupation antérieure.

Le vrai coût d’un smicard en France

Selon les calculs du rapporteur général au Budget, Valérie Rabault, contrairement aux idées reçues, un salarié français payé au niveau du Smic coûte moins cher à son entreprise qu'un salarié étranger détaché.

Fin de l'exonération de la contribution patronale d'assurance pour les jeunes

La conclusion d'un CDI avec un jeune de moins de 26 ans n’ouvre plus droit à une exonération de la cotisation patronale d'assurance chômage.

Faire du Malraux sans capital

Pour rendre accessible le régime fiscal des monuments historiques au plus grand nombre, des opérateurs innovent.