Prestations sociales, heures sup… ce qui va changer03/09/2018  



Le Premier ministre Édouard Philippe a révélé les premières mesures budgétaires envisagées pour 2019 en annonçant notamment une revalorisation limitée des prestations sociales pour les deux prochaines années et la suppression des cotisations sociales sur les heures supplémentaires. "Nous assumons une politique (...) qui privilégie la rémunération de l’activité et qui rompt avec l’augmentation indifférenciée des allocations", affirme le Premier ministre. Les allocations familiales, l'aide personnalisée au logement (APL) et les pensions de retraite devraient ainsi être augmentées de 0,3 % en 2019 et 2020.
Une mesure de sous-indexation qui ne devrait pas concerner le RSA, la prime d'activité, le minimum vieillesse et l'allocation pour les adultes handicapés. A compter du 1er septembre 2019, dans le secteur privé comme dans la fonction publique, les heures supplémentaires seront déchargées des cotisations sociales.


 Autres articles sur le même sujet :
Quatre mesures fiscales pour le plan climat

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a annoncé quatre mesures budgétaires destinées à mettre en œuvre son "plan climat ».

Des aides pour transformer les bureaux en logement

L'Assemblée Nationale a voté la semaine dernière une mesure fiscale destinée à faciliter la transformation de bureaux vacants en logements, annoncée par Anne Hidalgo en 2014, lors de la course à la mairie de Paris.

Le prélèvement à la source reporté d'un an

Le Premier ministre a annoncé le report du prélèvement à la source au 1er janvier 2019.

Attentats, défiscalisation des dons et des victimes

Le gouvernement a annoncé une mesure d'exonération d'impôt sur les revenus perçus par les personnes décédées lors des actes de terrorisme survenus en 2015.

Fin programmée du Régime social des indépendants

Chose promise… Comme l'avait annoncé le Président de la République lors de sa campagne, le Régime social des indépendants (RSI) va disparaître. Il était temps !

Le prélèvement à la source validé

Le Conseil constitutionnel a validé l'essentiel de la loi de finances 2017, notamment la mesure phare du prélèvement à la source.