Le marché de la santé et de la prévoyance progresse de 3 % en 201706/08/2018  



Le marché de la complémentaire santé a progressé de 2,3 %, à 37,1 Md€ de cotisations.
En complémentaire santé, la dynamique des cotisations vient des contrats collectifs (à 17,4 Md€ en 2017, soit +4,4 % par rapport à 2016). Le volume des cotisations des contrats individuels est en légère hausse (à 19,7 Md€, soit +0,4 %). Pour les sociétés d’assurance et les institutions de prévoyance, les cotisations sont dynamiques (respectivement +4,9 % et +3,0 %). Pour les mutuelles, les cotisations progressent légèrement (+0,4 %). Les parts de marché (individuel et collectif) s’élèvent à 50 % pour les mutuelles, 32 % pour les sociétés d’assurance et 18 % pour les institutions de prévoyance.

Le marché de la prévoyance a augmenté de 4,4 %, à 21,4 Md€ de cotisations.
En prévoyance, les cotisations des contrats individuels et des contrats collectifs ont été dynamiques (+3,9 % et +4,7 % respectivement). Les contrats collectifs restent prépondérants, représentant 55 % des cotisations. Le dynamisme d’ensemble du marché est partagé entre les acteurs. La croissance des cotisations est de 4,6 % pour les sociétés d’assurance, de 4,1 % pour les institutions de prévoyance et de 3,8 % pour les mutuelles. Les parts de marché (individuel et collectif) s’élèvent à 64 % pour les sociétés d’assurance, 28 % pour les institutions de prévoyance et 8 % pour les mutuelles.


 Autres articles sur le même sujet :
Tiers payant invalidé

Invalidation par le Conseil Constitutionnel de l'instauration du tiers payant obligatoire (d'ici 2017) auprès des organismes complémentaires de santé (mutuelles, institution de prévoyance, assurances).

Prévoyance : les entreprises restent libres

Le choix d'une prévoyance complémentaire collective reste libre pour les entreprises.

Mutuelle d'entreprise obligatoire : quid des anciens salariés ?

Le 1er juillet prochain, l’encadrement progressif des tarifs des contrats d'assurance complémentaire santé entrera en vigueur pour les anciens salariés qui souhaitent conserver leur mutuelle d'entreprise.

Au bureau on peut papoter mais pas vapoter !

L'interdiction de vapoter au travail entrera en vigueur le 1er octobre 2017.

Les retraités s’inquiètent pour la santé

Les dépenses de santé sont la préoccupation majeure des candidats à la retraite.

La généralisation du tiers payant se normalise

Les complémentaires santé et les opérateurs de tiers payant proposent un socle de services autour d’une norme commune.