Les services entre particuliers sont-ils imposables ?12/09/2016  



Pour bénéficier de cette tolérance, plusieurs conditions tenant à la nature de l'activité et au montant des frais partagés sont à respecter. Ces conditions ont été précisées par un texte récemment publié au Bofip.
Première condition pour échapper à l'impôt: le particulier qui propose l'activité doit bénéficier lui aussi de la prestation de service qu'il rend. Par suite, la location de son véhicule ou de sa résidence principale ou secondaire n'est donc pas exonérée. En revanche, les activités visées par l'exemption sont le co-voiturage, les sorties de plaisance en mer et l'organisation de repas (co-cooking).
D'autre part, pour avoir droit à l'exonération, la source du revenu doit provenir d'un partage de frais. Autrement dit, les revenus perçus ne doivent donc pas excéder le montant des coûts engagés pour la prestation. Le contribuable doit supporter également sa propre quote-part de frais et ne bénéficier d'aucune rémunération pour sa prestation. Ces frais partagés ne sont pas à déclarer, mais le contribuable doit conserver toutes pièces justifiant le bien-fondé de l'exonération.
A noter que pour les contribuables qui déduisent de leur revenu imposable leurs frais de transport selon un mode réel, seul le montant des frais à leur charge personnelle - une fois le partage effectué- peut être déduit.

 


 Autres articles sur le même sujet :
Que faire de vos revenus issus de l’économie collaborative ?

Faut-il déclarer ses revenus issus de sites liés à l'économie collaborative, et à partir de quels montants ? Réponses.

Hausse des contrôles anti-blanchiment

Les chiffres de l’activité de Tracfin en 2015 témoignent d’une nouvelle augmentation de l’activité de ce service et d’une mobilisation accrue des professionnels assujettis au dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Les Français voyagent plus nombreux à l’étranger

Mondial Assistance enregistre des demandes d’assistance records sur l’ensemble de ses plate-formes pour la période du 1er-17 juillet 2017.

"Minibons" : que faire en cas de non-remboursement ?

Les "minibons" sont une nouvelle catégorie de bons de caisse qui peuvent être souscrits sur les plates-formes de financement participatif.

Le RSI veut mieux faire

Le RSI prend des engagements pour l'amélioration de la qualité de service rendu aux travailleurs indépendants.

Ouverture du service de correction des impôts en ligne

L'administration permet aux contribuables ayant télédéclaré leurs revenus de rectifier en ligne leur déclaration.